La sensibilisation est un moyen efficace pour lutter contre un mal. C’est en adoptant cette façon de voir les choses que le lycée d’excellence privé Birago Diop a organisé une journée de sensibilisation contre le cancer du col de l’utérus. En effet, les filles du lycée ont eu la chance de se renseigner sur le sujet, grâce à une intervention de spécialistes appartenant au corps médical.

608_popup_cancer-col-uterus-8468406

 

Le cancer du col de l’utérus , une maladie présente

Cette maladie touche énormément les femmes de l’Afrique de l’Ouest, et une étude a démontré qu’une femme meurt du cancer du col de l’utérus toutes les 2 minutes. Ce qui fait de cette maladie le quatrième cancer de la femme dans le monde. Un bilan très inquiétant.

Paradoxalement, c’est le seul cancer qu’il est possible d’empêcher par un vaccin. Cette mesure préventive est pourtant négligée par les femmes africaines qui ont la mentalité du « De toute façon, ça n’arrive qu’aux autres ». Il est pourtant clair que cette situation doit être prise avec moins de négligence car nous comptons 530 000 nouveaux cas à travers le monde chaque année, et 78 % des femmes en décèdent.

Des nombres qui ont su réveiller les Européens qui se sont mis très tôt au frottis et à la vaccination. Aujourd’hui, seuls nos pays africains stagnent alors que les chances de survie d’une femme atteinte du cancer du col de l’utérus sont faibles.

Causes et signes

Le cancer du col de l’utérus est principalement causé par un virus communément appelé le Papilloma Virus Humain (PVH) et elle est sexuellement transmissible. L’infection à PVH ne montre pas de symptômes à ses débuts et s’élimine naturellement, cependant les infections persistantes à des types de HPV provoquent des cellules anormales au niveau du col de l’utérus qui peuvent évoluer au stade de cancer. Il peut se manifester jusqu’à 10 ans après le contact du PVH avec le col de l’utérus, donc à l’âge adulte. Et c’est à cet âge que la femme supporte des responsabilités familiales et économiques majeures.

Les signes du cancer du col de l’utérus sont :

  • Saignement en dehors des périodes de menstruations ou après rapports sexuels
  • Douleurs pelviennes
  • Fatigue et perte de poids ou d’appétit
  • Pertes vaginales
  • Jambe enflée.

Cependant, quand les signes commencent à apparaître, il est souvent trop tard car le cancer est à un stade trop avancé pour être guéri.

Se protéger par des actes responsables

Les moyens pour se protéger sont le dépistage régulier ( tous les 3 ans ) et effectuer le vaccin dès notre jeune âge ( à partir de 9ans ). Il est important de savoir que même les moyens de contraceptions ne sont pas du tout efficaces. Le meilleur moyen de ne pas le contracter reste donc l’abstinence sexuelle.

Le lycée d’Excellence Birago Diop a pris une belle initiative en informant les élèves de son école, en espérant que des mesures seront prises par les jeunes filles. Dans cette optique, le lycée organise des vaccinations au sein de son infirmerie, moyennant une somme abordable. La première séance de vaccination est prévue le mercredi 08 juin.

Nous saluons M. Biaye, proviseur du lycée, pour cet acte nécessaire et important.

 

 

Laisser un Commentaire