Le pain de singe connu sous le nom de bouye est un fruit du baobab.

Particulièrement riche, le pain de singe contient six fois plus de vitamine C qu’une orange, deux fois plus de calcium que le lait, une quantité importante de phosphore et de fer.

Il est aussi quinze fois plus puissant qu’une pomme en plus des antioxydants.

Le pain de singe sert en même temps d’aliment fortifiant aux personnes âgées et joue un rôle important chez les femmes enceintes.

De plus, rien n’est négligeable dans le baobab. En effet, au Sénégal le Lalo est une poudre de feuilles de baobab séchées que nos parents sérères incorporent dans leurs céréales notamment le couscous du mil. Sa pulpe est utilisée pour lutter contre le paludisme, les maladies inflammatoires et douleurs articulaires.

Les graines se consomment grillées et sont nourrissantes. Dans certaines préparations locales, elles remplacent le café.

Ce fruit reconnu par l’organisation mondiale de la sante grâce à ses bienfaits est autorisé à la vente par la communauté européenne.

Alors pourquoi devrions-nous laisser ce merveilleux fruit qu’on peut acheter à partir de 25f au profit des chips et bonbons plus chers dont nous ignorons les composants et la provenance.

NB : le fruit du baobab peut se consommer en poudre, en graine ou en jus.

On comprend mieux pourquoi le Sénégal a le baobab comme symbole !

 

Laisser un Commentaire